Millefoeil

L'association dédiée aux professionnels de la communication et de la création visuelle
0 comments

SWEblois, acte 1

Millef’Oeil est partenaire du 1 er Start-up week-end de Blois, du 3 ou 5 mars, qui réunit 80 participants à l’Insa. 12 équipes, constituées sur place, sont en compétition pour monter un projet de start up qui tienne la route en 54heures ! Challenge redoutable où la fatigue ne doit pas être une ennemie, où la peur de l’inconnu doit être jubilatoire, où l’esprit d’équipe doit être à son apogée…

Plusieurs adhérents Millef’Oeil participent, concurrents, mentor et community managers.

A mi-parcours, voici un petit récapitulatif des premières 24 heures de ce challenge par Hugo Ballabriga et Willy Delavallée pour les photos, adhérents tous les deux.

Vendredi 17h

Ouf, les préparatifs sont terminés, il est 17h et les premiers motivés pointent le bout de leur nez. L’équipe orga’, souriante, les accueille à bras ouvert, leur offrant goodies et explications sommaires quant au déroulement – approximatif, il ne faudrait pas gâcher la surprise !  Le challenge, rappelons le, débute le vendredi soir et se clôt le dimanche soir.

19 heures, les pitchs

Une fois les candidats tous, ou presque, arrivés, direction l’amphithéâtre où Damien, le Facilitateur, comme on l’appelle dans le milieu, briefe et chauffe l’assemblée. Au programme, quelques jeux bien sympathiques, histoire de dédramatiser la terrible épreuve qui les attend, le pitch. Ainsi, icebreak, shifumi géant et formation twitter sont de la partie avant l’épreuve fatidique. Pour rassurer les prétendants, Damien exécute devant eux, en live, son « crash test », un pitch improvisé à l’aide de deux mots, comme trame directrice, donnés par l’assemblée (ici, Pokémon et salade… Bonne chance, Damien!). Les plus téméraires, après cette démonstration exemplaire, ont alors une seule et unique minute pour présenter rapidement leur personne, leur problématique ainsi que leur équipe de rêve. À noter qu’ici, plus de 30 (?) pitchers (sur les 80 participants) ont tenté le coup, chapeau!

L’épreuve des gommettes

Maintenant que chacun a pu pitcher et motiver les troupes à sa sauce, il est temps, pour tous les participants, de répartir leurs précieuses gommettes. Trois, pour être précis, seront à dispatcher sur les projets les plus marquants: Une sur A, une autre sur C et une dernière sur D. Ou bien deux sur B et une sur A etc, vous avez saisi le principe.

Se restaurer en travaillant

Au bout du compte, 12 projets seront retenus sur la multitude initiale. Maintenant, les participants doivent se greffer à un groupe en fonction de leurs aptitudes. Les clans sont hétérogènes, certains comportent quinze personnes, d’autres, seulement quatre… Du moment que l’envie et la motivation sont présentes, c’est l’essentiel!

L’assemblée se met finalement au boulot, après(ou pendant, pour certains) un burger goulûment dévoré, chaque seconde est précieuse!

Et la suite ?

Après une courte nuit de sommeil, les équipes se remettent au travail. Aujourd’hui, en ce samedi de start-up week-end, ces dernières reçoivent la visite des mentors bienveillants, tout de vert vêtus, présents pour accompagner, conseiller et aiguiller les participants sur leurs projets.

N’oubliez pas de partager nos posts de la page FB Millef’Oeil

A demain pour la suite !

Merci à Willy Delavallée pour les photos!

écrire un commentaire