Millefoeil

L'association dédiée aux professionnels de la communication et de la création visuelle
0 comments

Oui, le jeu est un véritable outil de com !

Alors le jeu est-il un véritable outil de communication, comme annoncé pour la rencontre Millef’Oeil d’avril ?

La réponse est OUI ! Cependant il faut comprendre le fait qu’il soit autant un outil de communication pour l’externe (à des fins marketing) que interne (à des fins managériales). Pour nous faire une idée, nous avions invité Tristan et Patrick Shaffer, dirigeants de Daedalus, un escape game installé à Blois, Denis Lelaie, créateur de jeux de cohésion à destination des entreprises sous le nom de Cap Découvertes et Nicolas Badoux, auteur et éditeur de jeux (dont Yoka).

Commençons par l’escape game. Pour définir rapidement ce style de jeu, il s’agit d’un jeu de groupe immersif où les joueurs sont enfermés dans une pièce et doivent en ressortir. Pour ce faire, il faut résoudre une suite d’énigmes dans un temps impartis. Chaque escape game est donc différent de part l’histoire créée autour de la pièce, de la décoration qui se voudra proche ou non du réalisme, des mécaniques d’énigmes etc… 

L’escape game a pris une place importante depuis quelques années dans le domaine du divertissement et est maintenant rentré dans les mœurs. Il est donc normal que les grandes entreprises s’y intéressent aussi. Tristan nous a donc donné quelques exemples d’escape game à but marketing qui sont une vraie réussite. C’est notamment le cas pour celui de Google (Première Pièce). On se retrouve dans une pièce avec un scénario type, seulement ici, pour s’en sortir il vous faudra utiliser et donc tester les différents produits et applications Google comme Google.fr ou encore Google Translate. Un défi marketing osé mais réussi pour l’entreprise qui verra se produire plus de 17 millions de réactions sur les réseaux sociaux. D’autres exemples nous ont été donnés tels que RedBull avec les Redbull Ming Gamers ou encore Citroën et Felix (Purina).

L’escape game peut être imaginé différemment comme nous l’a précisé Denis Lelaie comme pour l’escape game du château de Blois. A la différence de l’escape game « classique », ici vous pourrez jouer jusqu’à 12 joueurs (et donc des personnes inconnues pourront venir se greffer à votre groupe) et devrez déjouer l’assassinat du Duc de Guise dans plus de 160m2 de jeu. Ce type d’événement permet donc au Château de Blois d’attiser la curiosité d’un grand nombre de touristes et visiteurs, mais cela permet également aux joueurs d’apprendre différemment l’histoire du château et de se créer des souvenirs mémorables.

Enfin pour les jeux de société, il est plus rare que les entreprises en créent dans un but purement marketing, car le coût de fabrication et les délais peuvent s’avérer être importants. Cependant, il n’est pas exclus que des entreprises parviennent à se procurer des licences qui leurs permettront de créer un jeu éphémère à partir d’un jeu connu de tous (comme le Monopoly de Mc Donald’s).

jeux de sociétéEn ce qui concerne maintenant la communication interne, il est important de souligner que ce type de jeu rentre parfaitement dans le cadre de Team Building ou autres séminaires. En effet, il permet de fédérer une équipe de salariés autour d’un but commun et donc de passer les barrières du cadre professionnel/hierarchique. Parfois, des personnes (pourtant travaillant dans la même société depuis plusieurs années) se découvrent des passions communes ou s’ouvrent aux autres, sont moins timides, s’affirment…

Il en est de même pour les jeux de société qui depuis plusieurs années sont en constantes évolution. Nicolas Badoux nous explique qu’il y a plus de 1000 nouveaux jeux par an (jeu, extensions etc). Les mécaniques changent, exit le monopoly et place aux jeux de coopération. Les graphismes sont de plus en plus travaillés, tout comme le packaging et les accessoires fournis également. 

Un retour aux fondamentaux, où la communication retrouve sa place autour d’une table ou dans une pièce et où l’échange est la clé de la réussite .

Pour résumer, la communication par le jeu ça marche !

Le jeu est un vecteur de communication fort, accessible à tous, qui permet de faire vivre une expérience au client en lui faisant découvrir un univers, un produit… On le fait interagir, réfléchir, utiliser ses sens, s’approprier des éléments qui lui permettront de remporter la partie. Il permet au joueur de modifier son regard, d’améliorer sa communication et surtout, le jeu amène les joueurs à faire autre chose que ce dont ils ont l’habitude.

Hugo Blanc

Comments are closed.